NOM: Alexis

COURS: FORMATION TECHNICIEN PREPARATEUR DE VOL (TPV)

DATE D’ACHÉVEMENT: Mars 2018

PAGE DU COURS: TPV

Bref grâce à l’ESMA et SD Aviation, j’ai enfin pu étudier et travailler dans mon domaine et c’est pourquoi je ne prévois pas de m’arrêter en si bon chemin.

J’ai vécu à Agen de mon enfance jusqu’à mes 18ans

J’ai obtenu un BAC S en 2015. Cette année j’ai également obtenu mon PPL (Licence de Pilote Privé).
L’aviation m’a toujours passionné depuis petit et obtenir sa licence de pilote avant son permis fait toujours rêver. Je passais énormément de temps sur le terrain d’Agen et cela m’a permis de construire une relation particulière avec les employés de l’aéroport d’Agen.

A la suite de mon BAC S je me suis lancé dans une classe préparatoire aux grandes Ecoles (PCSI puis PC) à Albi afin de tenter les concours de l’ENAC (pilote et contrôleur aérien).

Les 2 années en CPGE ont été intéressantes pour la prise de maturité et obtenir un rythme de travail. Mais j’ai malheureusement loupé mes concours de l’ENAC. Je ne me sentais pas capable de faire une 3ème année de Maths, physique, chimie et j’avais qu’une envie… étudier et travailler dans mon domaine.

Certaines personnes m’ont conseillé l’ESMA pour réaliser la formations PNC, mais ayant communiqué avec l’équipe de l’ESMA, j’ai fini par me rabattre sur la formation TPV.

Je faisais parti de la session de début janvier 2018.
Dès le début, je me suis senti à l’aise et dans mon environnement. L’équipe pédagogique, mêlant l’humour et les cours ne font que nous motiver à bosser ce lourd programme de cours pour 3 mois et cela fonctionne.
De plus la convivialité de l’ESMA permet de créer des amitiés assez rapidement, un atout de mon côté pour bosser intensivement.
Concernant les cours, les généralités aéronautiques ne sont qu’une formalité quand on a préalablement nagé dans l’aéronautique.

Le module OPS est quant à lui beaucoup plus intense dans la quantité de choses à apprendre mais également dans la durée et la technique. Il est vrai que l’on peut être vite dépasser mais être bien entouré, l’équipe pédagogique et la passion font que je suis tombé amoureux des opérations aériennes.

La session trafic a elle aussi été intense, technique et beaucoup plus courte que la partie opérations. Mais comparé à la partie OPS, je venais de valider mon stage en compagnie affaire pour être agent d’opérations chez SD Aviation (La Roche Sur Yon). J’étais donc rassuré sur ce point.
L’aventure ESMA s’est terminée à la fin du mois de mars et j’ai enchaîné à la suite de ça par le stage chez SD Aviation courant du mois d’avril.

A mon arrivée, SD Aviation était en plein boum de croissance et notamment sur le nombre de vols effectués par jours, parfois jusqu’à 8 ou 9 réservations par jours soit une vingtaine de legs et soit le nombre d’avion que nous gérons.
Mon adaptation rapide à la compagnie m’a permis de décrocher un CDI chez SD Aviaton et une futur place de Chef des opérations pour une prochaine arrivée d’un agent d’opérations.

Bref grâce à l’ESMA et SD Aviation, j’ai enfin pu étudier et travailler dans mon domaine et c’est pourquoi je ne prévois pas de m’arrêter en si bon chemin.